Créer par LeBlogger | Customized By: Ajouter ce gadget

mercredi 6 février 2013

Coopération InternationaleJumelage : Union Européenne - Tunisie

Posted by hadadjus walid on 23:00 0 commentaires





 
Appui institutionnel au Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi
 en matière de promotion de l’emploi (TU10/ENP-AP/SO20)
 
L’Union Européenne, dans le cadre du programme d’appui (P3A/II) à l’accord d’association (AA) et au plan d’action de voisinage (PAV) conclus avec la République Tunisienne, entend soutenir les efforts du Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi (MFPE) dans sa lutte contre le chômage et, avec lui, aider ses structures d’appui à accentuer leurs efforts, conjoncturels et structurels, pour accélérer le rythme et la qualité des création d’emplois.
 
Un jumelage ?
 
Il s’agit d’un instrument de coopération, entre un service public d’un pays partenaire / bénéficiaire (Tunisie) et l’institution équivalente dans un Etat membre de l’Union européenne (France et Suède)
• L’une des caractéristiques principales est le concept de résultats obligatoires : le bénéficiaire et le partenaire de l’UE s’engagent à travailler ensemble en vue d’atteindre un résultat défini en commun, qui doit être mesurable et précis;
• Les projets de jumelage sont financés par la Commission européenne avec la contribution du bénéficiaire par le biais de la mise à disposition de ses ressources humaines, de locaux à usage de bureaux, de salles de formation / conférence et éventuellement d’interprétariat.
 
Le jumelage Emploi ?
 
Le contrat du jumelage Emploi est signé entre le Ministère de Formation Professionnelle et de l’Emploi tunisien, la France et la Suède. Il démarre en septembre 2011 pour une durée de 30 mois.
Le jumelage a pour but de concourir à l’amélioration de l’efficacité des politiques de l’Emploi dont le MFPE a la responsabilité, en particulier par le jeu d’un transfert opérationnel d’expertises de la France et de la Suède vers les institutions et opérateurs tunisiens désignés (MFPE et ses structures) par l’organisation de formations et d’ateliers de travail, de séminaires et de visite d’études dans les états membres.
 
Autrement dit, le jumelage est en appui :
 
•  A l’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant (ANETI) afin d’améliorer les modalités d’intervention et de fonctionnement de l’établissement public ;
 
•  A l’Observatoire National des Emplois et des Qualifications (ONEQ) pour améliorer les capacités de l’observatoire à fournir des données et des analyses du marché de l‘emploi à différentes échelles et développer le suivi et l‘évaluation des programmes pour l’emploi et la formation professionnelle.
 
•  Au MFPE dans sa stratégie pour l’emploi et dans le renforcement du suivi et de l’évaluation des appuis extérieurs.
 
Qui est concerné ?
 
Les personnels, cadres et directeurs de l’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant, de l’Observatoire National de l’Emploi et des Qualifications et du Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi.
 
Quelle méthodologie?
 
Un partenariat franco-suédois offrant une réelle valeur ajoutée grâce à des « savoir-faire » au plus proche des besoins de la Tunisie et une longue expérience dans la bonne gestion de projets européens.
 
Un projet inscrit dans le partenariat entre l’Union Européenne et la Tunisie avec des principes directeurs de transparence, de complémentarité et de cohérence, s’appuyant sur la diversité des approches et sur une expertise répondant au contexte et aux besoins de la Tunisie, pour atteindre des résultats.
 
Deux Conseillères résidentes du Jumelage « CRJ » détachées en Tunisie pour travailler au quotidien à la mise en oeuvre du jumelage avec les institutions et opérateurs tunisiens.
 
Des formations, des missions d’expertises, des séminaires et des visites d’étude européennes et ciblées regroupés dans des ensembles cohérents d’activités, animés par des experts clés et de terrain.
 
Des experts français ou suédois soigneusement sélectionnés pour leurs compétences techniques et leur capacité à adapter leurs savoir-faire aux besoins du terrain en s’appuyant sur les compétences existantes dans les structures tunisiennes. Ils sont issus de différentes structures pour apporter une plus grande variété d’expériences et sont pilotés par les Conseillers Résidents de Jumelage.
 
Les partenaires
 
 
Le GIP international : instance de coordination de l’expertise française dans les domaines de l’emploi, du travail et de la formation professionnelle à l’international.
 
Groupement d’Intérêt Public, le GIP International compte parmi ses membres plusieurs ministères, le ministère des Affaires Etrangères, le ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi et le ministère du Travail, de la Solidarité et de la Fonction Publique. Ces entités ainsi que l’ensemble des structures publiques intervenant dans ces domaines seront mobilisées pour ce jumelage.
 
 
Pôle emploi : le service public de l’emploi français a pour missions, l’accueil et l’inscription des demandeurs d’emploi, le versement des allocations aux demandeurs d’emploi indemnisés, l’accompagnement de chaque demandeur d’emploi dans sa recherche d’emploi jusqu’au placement, la prospection du marché du travail en allant au-devant des entreprises, l’aide aux entreprises dans leurs recrutements et enfin l’analyse du marché du travail.
 
Pôle participe activement aux actions du réseau des services publics européens EURES et a une longue expérience de la coopération bi et multilatérale en particulier avec la Tunisie.
 
 
ASDI/SIDA: Agence suédoise de coopération internationale au développement a mandaté l’expertise de deux de ses plus pertinents organismes pour ce projet : le Service Public de l’Emploi et l’Agence Nationale des Statistiques.
 
 
Arbetsfِrmedlingen: le Service Public de l’Emploi de Suède le Service Public de l’Emploi de Suède, est en effet chargé par le Parlement et le gouvernement suédois d’améliorer le fonctionnement du marché du travail en mettant en contact les chercheurs d’emploi et les employeurs d’une manière efficace. Les personnes les plus éloignées du marché du travail sont une priorité. Arbetsfِrmedlingen doit aussi contribuer à une l’augmentation permanente de l’emploi à long terme.
 
SCB (Statistika centralbyran): l’Agence Nationale des Statistiques de Suède est l’une des agences les plus reconnues au monde en matière de production et de présentation des statistiques. SCB produit des statistiques objectives, fiables et rapides. En Suède elle est responsable de 60 % des statistiques officielles pour le gouvernement et produit la plupart des statistiques faites par les autres agences gouvernementales. Elle réalise entre autres des enquêtes sur le marché du travail, sur l’indice des prix à la consommation et sur les conditions de vie.
 
Contacts :
 
ANETI
ONEQ et MFPE
annecb@emploi.nat.tn
annecb@aneti.tn
amalms@emploi.nat.tn
amalms@aneti.tn
catherine.nicolas@mfpe.gov.tn
Olfa.Methnani@MFPE.GOV.TN
 
Liens utiles :
 
http://europa.eu/index_fr.htm
 
http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm
 
www.emploi.nat.tn/
 
www.emploi.gov.tn
 







0 Responses so far:

Leave a Reply