Créer par LeBlogger | Customized By: Ajouter ce gadget

mardi 3 avril 2012

Rencontre interrégionale sur l’emploi dans les gouvernorats du Sud

Posted by hadadjus walid on 07:55 0 commentaires




Une rencontre interrégionale sur l’emploi dans les gouvernorats de Gabès, Médenine, Tataouine, Tozeur, Kébili et Gafsa s’est tenue, samedi à Gabès. Le ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Abdelwaheb Maattar, a souligné, à cette occasion, l’importance de l’emploi qui concerne tous les tunisiens.
Il a mis en exergue la détermination du gouvernement a associer les sans emplois ainsi que la société civile à l’élaboration des choix et orientations à même de trouver les solutions adéquates à cette question.
La Tunisie compte aujourd’hui 750 mille personnes en chômage février 2012) dont 33,6 pc diplômés du supérieur.
Les crédits accordés à la Tunisie au titre de la création d’emploi (2000 millions de dinars) ont été en grande partie investis dans le versement d’allocation chômage et le traitement de diverses situations sociales et ont peu contribué à la création d’emplois, a-t-il noté.
L’acuité du chômage se fait surtout sentir dans les régions intérieures marginalisées dont les gouvernorats du Sud du pays. Le taux du chômage y dépasse le double du chiffre enregistré à l’échelle nationale. Il ajouté que le gouvernement optera pour la «discrimination positive» dans ces régions.
De son côté, le ministre des domaines de l’Etat et des affaires foncières, Slim Ben Hmidane, a mis l’accent sur le droit légitime à l’emploi, mettant l’accent sur l’impératif de reconstruire l’Etat sur des bases solides et d’assurer une répartition équitable des richesses.
Le département s’emploie, aujourd’hui, à résoudre les problèmes fonciers qui se posent, à travers des mesures de nature à surmonter les difficultés qui entravent l’investissement.
Les participants à cette rencontre ont débattu de plusieurs problématiques relatives à l’inefficacité de certains mécanismes d’emploi, la bureaucratie dans certaines administrations, le favoritisme et la corruption.
Ils ont demandé d’accélérer la proclamation des résultats des concours de la fonction publique et de créer une compensation de chômage.
L’accent a été mis sur les obstacles qui empêchent les jeunes de s’installer à leur propre compte, dont l’absence de zones industrielles et de climat favorable à l’investissement, outre le problème de l’autofinancement des projets.
Le forum auquel ont pris part des représentants de partis politiques, d’organisations professionnelles et associations chargées des sans emploi s’inscrit dans le cadre des préparatifs du congrès national de l’emploi prévu fin avril prochain.







0 Responses so far:

Leave a Reply