Créer par LeBlogger | Customized By: Ajouter ce gadget

mardi 19 juillet 2011

Nouveautés : 25% au bac, CAPES, concours, etc..

Posted by hadadjus walid on 11:35 0 commentaires




Les résultats des examens nationaux, le recrutement des directeurs et des censeurs et la rentrée scolaire ont été au centre du point de presse tenu, à Tunis, par le ministre de l'Education, M. Taïeb Baccouche. Le ministre a rappelé les résultats honorables enregistrés à l'issu des examens nationaux malgré la conjoncture exceptionnelle et ce, grâce à la conjugaison des efforts des élèves et des enseignants, faisant remarquer que les taux de réussite enregistrés à l'examen du baccalauréat sont les plus élevés depuis les cinq dernières années.

Analysant les résultats des examens du baccalauréat au niveau des sections, le ministre a relevé les faibles résultats enregistrés dans la section lettres comparativement avec celles scientifiques et techniques soulignant la nécessité de rationaliser l'orientation et de trouver des équilibres entre les sections.

Il a fait observer que sur les sept élèves lauréats, cinq n'appartiennent pas aux lycées pilotes d'où la nécessité de réfléchir sur le rendement de ces établissements.

S'agissant des examens nationaux facultatifs comme l'examen de la 9e année de base et le concours d'accès aux collèges pilotes, le ministre a appelé à réfléchir sur le choix entre les rendre obligatoires ou les supprimer étant donné les efforts et les moyens matériels et logistiques qu'ils nécessitent.

Pour ce qui est du concours du CAPES (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du secondaire), le ministre a mis l'accent sur la nécessité d'engager une concertation élargie avec tous les intervenants pour fixer une nouvelle forme de concours basée sur l'équité et la transparence.

Par ailleurs, M. Taïeb Baccouche a démenti l'information concernant la démission collective des anciens directeurs et censeurs en attendant la fin du concours et l'affectation des nouveaux responsables indiquant que depuis le mois de février dernier, le ministère se penche sur la révision des affectations pour qu'elles soient transparentes, basées sur la compétence et ouvertes à tous ceux qui répondent aux critères exigés.

S'agissant de la rentrée scolaire, le ministre a indiqué qu'une commission de réflexion composée d'experts au ministère de l'Education et d'universitaires a été formée pour réinstaller la direction générale de la programmation qui avait été supprimée afin de concevoir de nouveaux programmes scolaires, soulignant que les manuels scolaires nécessitent, également, une révision.

Il a indiqué que le taux de 25pc calculé sur la moyenne annuelle au baccalauréat est aussi soumis à l'étude et à la concertation avant de trancher sur la question faisant remarquer que 8pc des candidats ne peuvent pas réussir sans ce taux.

Le ministre a, par ailleurs, souligné que 1250 cas ayant subi des injustices ont été régularisés dont la plupart des enseignants, signalant que le reste des dossiers est en cours d'étude.

Concernant les élections de la constituante, M. Baccouche a indiqué que le ministère apporte sa contribution à l'organisation d'élections libres, transparentes et démocratiques en formant des enseignants et des éducateurs dans ce domaine et en mettant les établissements éducatifs et les équipements administratifs à la disposition des structures en charge de ces élections.







0 Responses so far:

Leave a Reply