Créer par LeBlogger | Customized By: Ajouter ce gadget

mardi 5 avril 2011

Versement de la prime AMAL, le CAPES, le nombre de chômeurs en Tunisie : la réponse à ces questions

Posted by hadadjus walid on 03:47 0 commentaires




Le ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Saïd Aydi, a tenu une conférence de presse lundi 4 avril 2011 au siège du ministère et au cours de laquelle il a annoncé que le nombre de chômeurs en Tunisie, évalué actuellement à 520 mille personnes (dont 160 mille diplômés du supérieur), pourra atteindre les 700 mille d’ici juillet 2011.

Les principales causes de cette augmentation sont :
1. L’afflux des Tunisiens enfuis de la Libye suite aux récents événements survenus dans ce pays, soit environ 35 mille personnes
2. 10 mille postes d’emploi perdues et 80 mille menacés suite à la fermeture de certaines sociétés
3. L’arrivée de nouveaux demandeurs d’emploi à l’achèvement de l’année scolaire 2010/2011.

Ainsi, le taux de chômage en Tunisie risque d’atteindre en juillet prochain 19% alors qu'elle était de 14% en 2010

Pour les régions internes, le taux de chômage est bien plus élevé atteignant dans certains gouvernorats les 40%, selon le ministre.
Le taux de chômage varie aussi selon le genre. En effet, contrairement à ce qu’on peut penser, les femmes représentent deux tiers de la population active en chômage.

Interrogé sur le programme Amal, M. Aydi a déclaré que sur les 148 mille demandes déposées, quelque 127 mille ont été acceptées et le déblocage des subventions se fera dans les jours qui suivent.

Le ministère a mis en place un programme d’urgence pour réduire au maximum le nombre de chômeurs avant juillet, se basant sur certains critères, notamment le taux de chômage dans chaque région, le niveau de pauvreté…
Ce programme stipule la création de nouveaux postes d’emploi, notamment à l’étranger, dans le cadre des accords signés avec ces pays, avec un objectif de 5000 postes en France, sans compter les autres pays de l’Europe et du Golfe.
Il est à noter que 20 mille postes d’emploi ont été créés dans le secteur public et 20 mille sont programmés pour le secteur privé. Des concours seront également mis en place pour l’embauche de 20 mille chômeurs supplémentaires dans le secteur public, avant la fin du mois de juin, afin d’avoir des résultats précis avant mi-juillet.
Un portail pour l’emploi sera aussi mis en place pour faciliter la vérification et le suivi des annonces d’emploi et des différents concours.

La deuxième ligne principale du programme est l’encadrement des jeunes créateurs pour le lancement de petits projets. D’autre part, des programmes de formation seront mis en place au sein des sociétés, mais également indépendamment des entreprises en activité, pour améliorer l’employabilité de la population active en chômage. Les résultats de ce programme seront vérifiés tous les 3 mois pour un meilleur suivi de son efficacité.

Le ministre de l’Emploi a souligné, par ailleurs, qu’il est essentiel d’adapter les programmes d’enseignement et de formation professionnelle aux attentes du marché de l’emploi, afin de s’assurer de l’absorption d’un plus grand nombre des nouveaux diplômés du supérieur et des différents secteurs de la formation professionnelle.

Concernant le concours national de CAPES, le ministre de l’Emploi a démenti les rumeurs qui circulent concernant la suppression du concours, relevant que le problème n’a jamais été dans le concours lui-même, mais plutôt dans les procédures de son application.

Source : BusinessNews, TAP








0 Responses so far:

Leave a Reply