Créer par LeBlogger | Customized By: Ajouter ce gadget

jeudi 24 février 2011

Conférence de presse du ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi

Posted by hadadjus walid on 03:44 0 commentaires




Le ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi, M. Said El Aidi a souligné l'impératif de conférer aux opérations d'emploi la transparence nécessaire et de tenir compte de la compétence, tout en privilégiant les régions laissées pour compte sous l'ancien régime.

Le ministre qui donnait, mercredi au siège du département, une conférence de presse a fait remarquer que l'âge avancé du candidat, les années passées depuis l'obtention du diplôme et les conditions sociales seront pris en ligne de compte dans les concours de recrutement dans le secteur public.

Il a ajouté que les efforts seront axés, au niveau national, sur le renforcement des opportunités d'emploi. Il s'agit, d'autre part, de promouvoir le placement des compétences tunisiennes à l'international, sur la base des relations unissant la Tunisie aux pays frères et amis, ajoutant que l'intention de plusieurs entreprises et sociétés étrangères et internationales d'investir en Tunisie est de nature à contribuer à la création de postes d'emploi additionnels. Ceci demeure, toutefois, tributaire de la situation sécuritaire dans le pays, a-t-il fait remarquer.

L'action sera focalisée au cours de la prochaine période sur le développement des aptitudes des demandeurs d'emploi ainsi que sur l'éventualité de les placer à l'étranger à travers le recours à des experts et spécialistes en la matière, outre le renforcement de l'action des bureaux de l'emploi et leur manière de traiter les offres et les demandes d'emploi.

Il a indiqué que les mesures et programmes urgents de promotion de l'emploi, annoncés, hier mardi, lors d'un conseil ministériel visent, particulièrement, à accompagner les demandeurs d'emploi afin de garantir leur intégration effective dans la vie professionnelle. C'est ainsi, a-t-il fait savoir, que quatre programmes destinés aux différentes catégories des demandeurs d'emploi, ont été adoptés.

Le programme "AMAL" en faveur des diplômés de l'enseignement supérieur constitue un mécanisme actif en matière de recherche d'un emploi, destiné aux personnes inscrites aux bureaux d'emploi. Une allocation mensuelle de 200 dinars et pour une durée maximale d'une année, sera accordée, aux bénéficiaires de ce programme qui entrera en vigueur le 1er mars prochain.

Ce programme qui concernera, dans une première étape, 50 mille jeunes, filles et garçons, consiste en l'accompagnement des diplômés dans des spécialités à faible employabilité et en chômage réel et ce jusqu'à l'obtention d'un emploi permanent. Une formation dans des spécialités à forte employabilité sera dispensée aux bénéficiaires de ce programme qui participeront, également, à des stages dans les différents domaines et qui bénéficieront d'une couverture médicale durant la période de formation.

Le deuxième programme vise le recrutement de 14 mille demandeurs d'emploi dans la fonction publique dont 8150 diplômés de l'enseignement supérieur à travers l'organisation de concours dans la fonction publique au niveau notamment, des ministères de l'éducation, de la santé publique et de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique. La proclamation des résultats de ces concours s'effectuera avant la fin du premier semestre de l'année 2011.

Le ministre a souligné que le recrutement par voie de concours et sous la supervision des services du Premier ministère garantira la transparence et l'égalité des chances entre tous les candidats à travers la publication des résultats partiels et définitifs. Les concours seront organisés dans les régions pour épargner aux candidats les difficultés du déplacement.

Les services du ministère de la Formation Professionnelle et de l'Emploi et ceux du ministère de l'Education se penchent actuellement sur la révision de la formule du concours d'aptitude au professorat de l'enseignement secondaire (CAPES) en tenant compte de l'âge du candidat et de l'ancienneté de son diplôme.

Le troisième programme relatif à la création d'un système "Préparation au travail dans la fonction publique" a pour objectif d'aider les diplômés du supérieur au chômage depuis plus de trois ans à se préparer aux concours qui seront ouvert au niveau de toutes les structures publiques. Les bénéficiaires de ce programme obtiendront une bourse mensuelle de 200 dinars et profiteront de la couverture médicale au cours de la période de formation.

Le programme de formation d'une durée d'un an, concernera 10 mille jeunes filles et garçons selon la nature du travail et permettra de développer les aptitudes des demandeurs d'emploi de manière à renforcer l'égalité des chances entre les candidats.

Les non diplômés du supérieur qui représente 70% de l'ensemble des jeunes sans emploi, bénéficieront d'un programme d'adaptation et d'intégration professionnelle. Ce programme ciblera 40 mille jeunes filles et garçons en collaboration avec les entreprises publiques et privées et plusieurs départements ministériels. L'apprenant bénéficiera pendant la période de formation d'une bourse mensuelle de 80 dinars.








0 Responses so far:

Leave a Reply