Créer par LeBlogger | Customized By: Ajouter ce gadget

mardi 15 février 2011

10 conseils pour rediger votre lettre de motivation

Posted by hadadjus walid on 16:17 1 commentaires




Répondez à l'attente du recruteur

Une lettre de motivation ou d'accompagnement a un objectif : répondre à l'attente du recruteur.

"Le candidat doit se mettre à la place du recruteur. Que recherche ce dernier en termes de compétences et de qualités ?", conseille Agnès Chauvin, ancienne directrice du cabinet de recrutement Temps Dense.

Pour cela, vous devez absolument analyser l'offre d'emploi.

"Les candidats doivent faire l'effort de dire dans leur lettre : voici ce que vous demandez et voilà ce que j'ai fait", explique Chantal Baudron, directrice du cabinet Chantal Baudron SA.

Dans votre lettre, vous devez reprendre les quatre ou cinq points importants de l'annonce et mettre en évidence les éléments de votre cursus professionnel qui correspondent à l'offre.

Evitez le verbiage

Une lettre de motivation sobre

Attention !

Les informations de votre lettre doivent être complémentaires de celles fournies par le curriculum vitae.

N'oubliez pas : le tri des candidatures s'effectue toujours sur CV.

Les recruteurs ne liront votre lettre que si vous avez déjà été pré-sélectionné.

"La lettre d'accompagnement doit renforcer ma conviction", commente Jean-Alain Baup, P-dg d'Arnava, cabinet de recrutement.

Si vous n'avez rien à dire de pertinent par rapport à l'annonce, ne vous lancez pas dans des généralités ou dans l'éloge de l'entreprise que vous ciblez.

Agnès Chauvin est catégorique : "On s'en moque !" Les poncifs et les grandes phrases pompeuses et creuses sont donc à proscrire.

Les recruteurs ont horreur du verbiage.

Votre lettre d'accompagnement se trouve réduite à sa plus simple expression ? Ce n'est pas grave.

Soyez sobre et écrivez simplement : "Veuillez trouver ci-joint mon CV suite à l'annonce...".

Prouvez que vous êtes le bon candidat

Une lettre de motivation factuelle

Vous estimez que votre expérience et vos compétences professionnelles, ainsi que vos qualités personnelles, correspondent au poste.

Très bien. Mais aucun recruteur ne vous croira sur parole ! "Dans sa lettre, le candidat doit apporter des éléments de preuve, qui vont démontrer qu'il est bien en adéquation avec le poste et l'entreprise", souligne-t-on chez Danone.

En clair, étayez votre lettre de faits.

L'entreprise cherche un commercial. Donnez-lui les résultats que vous avez obtenus dans un poste identique.

Votre lettre doit être efficace.

Surtout, ne mettez pas en avant vos qualités personnelles.
Les recruteurs ne supportent pas les commentaires du style : "je suis dynamique, je suis autonome, je suis un bon manager, ...". "Même si l'annonce précise que le candidat doit posséder certaines qualités, ce n'est pas la peine d'argumenter dans la lettre. Le recruteur vérifiera ces points lors de l'entretien avec le candidat", conseille Pascal de Longeville, directeur associé d'Eos Conseil, cabinet spécialisé dans l'out-placement.

Vous répondez par Internet : n'oubliez pas le fond

Tous ces conseils s'appliquent également au courrier électronique.

Si vous répondez directement par mail à une offre d'emploi, ne vous contentez pas d'écrire quelques mots joints à votre CV.

"Les messages par mail ne doivent pas ressembler à des circulaires !", prévient Chantal Baudron.

"Il s'agit de personnaliser son CV. La nature du message ne change pas par rapport à une lettre d'accompagnement envoyée par courrier. "De fait, tous les recruteurs s'accordent à dire que votre lettre par mail doit reprendre les mêmes points-clés qu'une lettre "normale". "On change le mode d'acheminement, mais pas le fond", remarque Jean-Alain Baup. Cependant, vous devrez peut-être faire plus court. "L'utilisation du mail doit simplifier les démarches", estime-t-on chez Cap Gemini. "La lettre sera donc plus condensée. Mais si le candidat veut vraiment écrire une lettre d'accompagnement plus longue, il peut toujours l'attacher à son mail avec son CV."

Soyez concis

Une lettre de motivation ne doit pas dépasser une page. Deux au maximum, si votre écriture manuscrite prend de la place.

"En moyenne, le recruteur passe deux minutes et demie à lire la lettre d'un candidat. Pourtant, ce papier doit donner envie au recruteur de le rencontrer", constate Agnès Chauvin, directrice du cabinet Temps Dense. Et d'ajouter : "C'est pour cela que l'on doit prendre le temps de rédiger sa lettre. "Pour être plus percutant, Pascal de Longeville recommande de retracer son parcours au présent, la lettre y gagnera en dynamisme.

Ecrivez à la main... si c'est précisé

Bien entendu, cette question ne se pose pas si vous postulez directement sur un site Internet.

Vous répondez par courrier postal : sachez qu'aujourd'hui, les conventions sociales sont plus souples.

Certes, les recruteurs aiment bien recevoir des lettres manuscrites.

D'autant que cela peut les aider à effectuer un tri graphologique.

Ils préconisent donc de répondre de cette façon.

Cependant, ne vous focalisez pas sur l'analyse graphologique.

Les recruteurs préfèrent une lettre dactylographiée ou imprimée à une lettre illisible ! Pascal de Longeville conseille d'ailleurs aux cadres de taper leur lettre d'accompagnement sur ordinateur.

Sauf si l'annonce précise que la lettre de motivation doit être manuscrite.

Soignez la présentation

Faites attention à la mise en page.
Manuscrite ou dactylographiée, votre lettre doit être impeccable dans sa présentation.
Pas de papier quadrillé, pas de ratures ni de taches.
Si vous répondez via Internet, soyez clair.
Optez pour une présentation classique avec des paragraphes.
Si le Net privilégie la convivialité, ne négligez pas la politesse.
Bien sûr, les formules sont plus "légères".
Mais votre lettre doit rester respectueuse.
Ne tutoyez pas votre interlocuteur ! N'oubliez pas : votre lettre et votre CV vont être imprimés et conservés dans un dossier.

Enfin, deux autres conseils :

Mentionnez votre e-mail pour que le recruteur puisse aussi vous contacter par ce moyen ;
N'envoyez pas votre CV et votre lettre attachés sous la dernière version de Word, le recruteur ne la possède peut-être pas encore !

Exprimez-vous correctement


Attention aux fautes de français et d'orthographe ! Elles hérissent les recruteurs ! Une lettre remplie de fautes de français et/ou d'orthographe est éliminatoire.

Pour une lettre sur papier, demandez à une personne de votre entourage de relire votre lettre.

Sur Internet, n'envoyez pas à toute vitesse votre mail.

Relisez-le attentivement.

Dans les deux cas, n'hésitez pas à écrire un brouillon que vous recopierez.

Vous n'êtes plus à l'école, mais n'oubliez pas : votre lettre vous représente.

Ne visez pas l'originalité

Une lettre d'accompagnement n'est pas standard. Elle doit distinguer le candidat et son CV. Les recruteurs souhaitent lire des lettres personnalisées", observe Chantal Baudron, directrice du cabinet Chantal Baudron SA. Pour autant, ne vous distinguez pas à tout prix en envoyant une lettre originale sous forme de t-shirt ou de CD ! Ce conseil est aussi valable pour les courriers électroniques. Ne transmettez pas de fichiers excentriques ou vos pages personnelles avec les photos de famille. En matière de recrutement, le conformisme est de rigueur. Restez classique.

Si votre personnalité doit transparaître, c'est dans le contenu de la lettre et non dans sa forme !

Orientez le recruteur

Vous ne répondez pas à une petite annonce, mais vous envoyez des candidatures spontanées.

Exercice toujours difficile : vous devez retenir l'attention du recruteur, mais vous ne savez pas quels postes sont à pourvoir ! Votre candidature doit par conséquent rester ouverte.

"La lettre a pour premier objectif de montrer ce que l'on est et ce dont on a envie", explique Jean-Alain Baup, P-dg d'Arnava.

"Le candidat doit proposer deux ou trois scénarios de son futur parcours professionnel. Il oriente ainsi le recruteur", précise Chantal Baudron.

Si vous ciblez des entreprises particulières, documentez-vous sur elles.

Vous pourrez ainsi identifier leurs besoins et leurs problématiques.

"Avec des informations pointues sur l'entreprise, le candidat peut être beaucoup plus pertinent pour présenter sa candidature et sur ce qu'il peut apporter à l'entreprise", estime Agnès Chauvin.

Pascal de Longeville, directeur associé d'Eos Conseil, recommande d'adresser sa candidature de façon nominative, et si possible aux opérationnels.

Enfin, si vous envoyez plusieurs candidatures spontanées, optez pour l'imprimante.

Aucun recruteur ne vous en voudra : ils comprennent tout à fait que vous visiez l'efficacité !








1 Response so far:

Anonymous a dit…

svp des exemples

Leave a Reply