Créer par LeBlogger | Customized By: Ajouter ce gadget

lundi 10 janvier 2011

L'enquete 'Best Place to work, Tunisia 2010'

Posted by hadadjus walid on 22:07 0 commentaires




Les entreprises sont actuellement et dorénavant confrontées à une problématique de raréfaction des talents sur certaines fonctions, à l'évolution de la relation au travail, à des taux relativement élevés du turnover des compétences à fort potentiel. Les ressources humaines recherchent de nouveaux leviers de performance: le marketing RH permet de répondre à nombre de problématiques comportementales notamment en ce qui concerne l'attractivité de l'entreprise, la séduction des candidats potentiels, la motivation et la fidélisation des collaborateurs. D’où l’idée de mettre en place un baromètre annuel mesurant l’attractivité des entreprises en Tunisie, réalisée par SIGMA et intitulé ‘Best Place To Work’ en partenariat avec le média WMC. Il s’agit de sonder les cadres tunisiens sur quels types de structures professionnelles et quelles entreprises les attirent le plus pour y travailler.

Le baromètre 2010 ‘Best Place To Work, Tunisia’ est un palmarès des entreprises motivantes, établies en Tunisie, où il fait bon travailler (bonne image RH) selon une enquête en ligne réalisée par SIGMA Conseil en partenariat avec le média Webmanagercenter.com auprès d’un échantillon de 600 dirigeants, cadres supérieurs, cadres moyens et agents de maîtrise évoluant dans différents secteurs d’activité et appartenant au secteur privé comme au secteur public.

L’enquête, réalisée entre le 20 et le 31 décembre 2010, a été analysée et les données sont déjà disponibles.

La Tunisie compte 3,2 millions d’actifs occupés dont 27% de femmes. Le taux d’encadrement des entreprises en Tunisie est estimé à 11% et se répartit comme suit: 10% dans le secteur privé soit près de 275.000 cadres et à 16,4% dans le secteur public, soit près de 75.000 cadres de l’Administration et des entreprises publiques et parapubliques. A ce titre, il est à rappeler que le taux d’encadrement des entreprises s’établit à 65% dans les pays de l’OCDE; le taux d’encadrement des entreprises est estimé à 47% au Portugal. Le taux d’encadrement des entreprises dépasse 20% dans la plupart des pays en concurrence avec la Tunisie sur les marchés internationaux.

On compte près de 80.000 diplômés de plus chaque année issus de l’enseignement supérieur représentant 60% de la demande d’emploi additionnelle actuelle.

Par ailleurs, on dénombre près de 120.000 cadres tunisiens travaillant à l’étranger.

Le marché RH tunisien des «hautes compétences» est estimé à près de 30.000 individus avec un tissu entrepreneurial de près de 1.000 entreprises ayant un CA de plus de 2 millions de dinars tunisiens et 5.000 entreprises qui exportent.

Les cadres ont répondu anonymement aux questions suivantes: Quel est le type d’entreprise qui vous attire le plus pour y travailler (publique, privée, multinationale, …)? Préférez-vous travailler localement ou à l’étranger? Dans quels pays éventuellement? Quel est le secteur d’activité qui vous attire le plus pour y travailler? Quelles branches économiques? Quelle est la taille de l’entreprise qui vous attire le plus pour y travailler? Souhaitez-vous changer d’emploi prochainement ? Pensez-vous reprendre vos études? Pensez-vous monter votre propre entreprise? Enfin, la question dont la réponse est la plus attendue: Pouvez-vous donner le nom d’une entreprise présente en Tunisie que vous considérez comme étant l’entreprise idéale pour y travailler pour un employé comme vous?

Il ressort que les cadres tunisiens sont attirés davantage par les multinationales, que près des 2/3 d’entre eux préfèrent rester en Tunisie, sinon c’est l’Europe qu’ils souhaitent regagner. Ils sont majoritairement plus nombreux à vouloir travailler dans les services notamment dans la banque, le conseil et les nouvelles technologies. S’ils choisissent l’industrie, c’est souvent pour des entreprises évoluant dans les IMEE (Industries mécaniques, électriques et électroniques). Les cadres tunisiens préfèrent travailler dans les grandes structures pensant que celles-ci leur offrent plus de sécurité et plus de stabilité. Il est à noter une forte appétence à la mobilité avec une envie enfouie mais réelle de reprendre les études pour 1/3 d’entre eux mais aussi de s’établir à leur propre compte, l’entrepreneuriat les attire.

Enfin, les entreprises les plus attirantes pour les cadres tunisiens pour y travailler sont, dans l’ordre: Tunisiana, Poulina GH, Orange Tunisie, British Gas, BIAT, Zitouna Banque, Délice Danone, Tunisie Télécom, Telnet, Ernst & Young, Banque africaine de développement, Attijari Bank, STEG, Microsoft, HP, ETAP et TOTAL Tunisie.







0 Responses so far:

Leave a Reply