Créer par LeBlogger | Customized By: Ajouter ce gadget

samedi 4 décembre 2010

Concours Maîtres de conférences agrégés hospitalo-universitaires en Tunisie

Posted by hadadjus walid on 05:43 0 commentaires




Maîtres de conférences agrégés hospitalo-universitaires
03-12-2010
: Ouverture des inscriptions pour le concours pour le recrutement de maîtres de conférences agrégés hospitalo-universitaires en médecine dentaire. (est ouvert à Monastir)

Organisme Ministère de la Santé Publique
Date de début des épreuves 14-02-2011
Date de cloture de candidature 14-01-2011
Nombre de postes 6
Spéscialité Lieu Nombre de poste
anatomie dentaire Non désigné 1
prothèse partielle adjointe Non désigné 1
prothèse conjointe Non désigné 1
médecine et chirurgie buccale Non désigné 2
odontologie pédiatrique et prévention Non désigné 1
Dossier de candidature . - Les formalités d'inscription sont accomplies par le candidat en personne ou par un mandataire dûment habilité à cet effet. Le candidat ou son mandataire émarge le registre des incriptions et dépose avant la clôture du registre :

- une demande de participation au concours,

- les pièces exigées par la condition visée à l'article 4 ci-dessus,

- un curriculum vitae

- un dossier comprenant les pièces justificatives des services accomplis au sein des formations hospitalières,

- l'ensemble des documents permettant d'apprécier les titres, diplômes, travaux et publications du candidat. Ces documents doivent être à caractère exclusivement universitaire et hospitalier.

Pour les travaux et publications, le candidat est tenu de fournir au moment de son inscription 7 copies et de présenter une déclaration sur l'honneur avec signature légalisée pour préciser que ces copies sont conforme à l'original.

Il ne sera tenu compte que des travaux et publications où le nom du candidat figure parmi les 4 premiers signataires.

- Lors de son inscription, chaque candidat doit nécessairement spécifier la spécialité pour laquelle il entend concourir et s'engager, en cas de réussite, à consacrer son activité, sous peine de perdre le bénéfice du concours, à la faculté de médecine dentaire et au service hospitalo-universitaire dans lesquels il sera affecté.


Condition d'admission - Un jury comprenant 5 à 7 membres dont un président, est constitué pour chaque spécialité. Toutefois, il peut être procédé
à la constitution d'un jury pour deux (2) spécialités.

Le président du jury et les membres sont désignés par arrêté des ministres de l'éducation et des sciences et de la santé publique, après tirage au sort, parmi les professeurs hospitalo-universitaires en médecine dentaire sans condition d'ancienneté et les maîtres de conférences agrégés hospitalo-universitaires en médecine dentaire justifiant d'une ancienneté de quatre années au moins dans le grade à la date d'ouverture du concours.

Le tirage au sort doit permettre à chaque spécialité mise en concours d'être représentée dans le jury à raison de 3 membres au moins chaque fois que l'effectif des enseignants dans les spécialités concernées le permet.

Le tirage au sort est organisé par le ministère de la santé publique en présence d'un représentant du Premier ministère et d'un représentant du ministère de l'éducation et des sciences. Il a lieu en séance publique et ses résultats sont consignés dans un procès verbal.

Toutefois, il peut être fait appel à des professeurs ou maîtres de conférences agrégés relevant de facultés de médecine dentaire étrangères pour siéger aux jurys d'agrégation. Auquel cas, leur désignation est faite sans tenir compte de la formalité du tirage au sort.



- Pour chaque spécialité, le concours comporte les trois épreuves suivantes :

1) une épreuve de titres et travaux qui consiste en un exposé du candidat d'une durée de 15 minutes suivi de discussion avec le jury d'une durée de 45 minutes au maximum portant sur ses titres et travaux (coefficient 2, soit 0,5 pour l'évaluation des titres, 1 pour l'évaluation des travaux, et 0,5 pour l'évaluation de l'exposé),

2) une épreuve de leçon (coefficient 1).

Elle consiste en un exposé non suivi de discussion d'une durée de 45 minutes après préparation de quatre heures avec accès aux documents autorisés par le jury.

3) une épreuve pratique (coefficient 1).

L'épreuve pratique est destinée à apprécier essentiellement les capacités cliniques et pédagogiques du candidat.

Pour les spécialités des sciences cliniques, elle comporte l'examen d'un malade pendant une durée de 20 minutes, suivi d'un exposé d'une durée de 10 minutes.

En ce qui concerne les autres spécialités, cette épreuve sera une épreuve de travaux pratiques adaptée à la spécialité.

Les programmes des épreuves portent sur l'ensemble des questions relatives à la spécialité considérée.







0 Responses so far:

Leave a Reply